Réserve Naturelle Régionale de la tourbière des Saisies

Vieille de plus de 10 000 ans, la tourbière des Saisies constitue un patrimoine naturel rare et fragile. En effet, de par sa superficie (la Réserve Naturelle s’étend sur 292 ha, mais la tourbière dépasse les 600 ha), le site représente la plus grande tourbière acide de tout l’arc alpin !

De plus, elle accueille une diversité de formes et de couleurs en toutes saisons, que ce soit par sa faune, sa flore ou ses paysages. Petite présentation de la tourbière, ainsi que des habitats et des espèces qui peuplent ce milieu …

Qu’est-ce qu’une tourbière ?

 

Les sphaignes, mousses typiques des tourbières

Les sphaignes, mousses typiques des tourbières

La tourbière est une zone humide composée de tourbe. Aux Saisies, la tourbe s’est formée par accumulation d’une mousse caractéristique des tourbières : la sphaigne (Sphagnum sp.). Le plus souvent, cette dernière colonise la surface d’un lac jusqu’à le recouvrir totalement. La sphaigne a la particularité de croître tout au long de l’année par son sommet. Une fois qu’elle a suffisamment grandi, elle meurt par la base. Au fil des siècles et des millénaires, les sphaignes mortes s’accumulent au fond du lac, formant ainsi la tourbe. La tourbe correspond donc a des sphaignes mortes accumulées, qui ont la particularité d’être très peu décomposées à cause de la faible quantité d’oxygène (et par conséquent d’organismes décomposeurs) dans le fond du lac.

 

La formation d’une tourbière

 

La tourbière au fil des saisons …

La grande diversité d’habitats et de paysages présents sur la tourbière forment un milieu unique et dépaysant.

En été …

Les forêts d’épicéas mélangées aux milieux tourbeux nous font voyager en Scandinavie. Les sentiers aménagés permettent alors de découvrir toutes les richesses de la tourbière.

En automne …

Les paysages sont multicolores, avec les feuillus et les sphaignes dont la palette de couleurs s’étale du rouge jusqu’au vert en passant par l’orangé, le jaune, …

 n

 

En hiver …

Il faut chausser les skis de fond pour visiter la tourbière. Mais après quelques mètres, vos efforts sont récompensés par le silence assourdissant qui règne sur les pentes douces et vallonnées vêtues d’un manteau blanc, avec en toile de fond le Mont-Blanc.

 n

Au printemps …

Quand les beaux jours reviennent, la nature se réveille et c’est une explosion de vie : les prairies aux milles couleurs accueillent papillons, libellules, criquets, … Les forêts, si muettes durant la mauvaise saison, sont animées par les chants d’oiseaux qui égaillent les journées. Tandis que silencieusement, les mares dégèlent pour accueillir les premières grenouilles et tritons.   C’est cette diversité et cette métamorphose des paysages au cours des saisons qui fait la beauté et le charme de ce site unique. Aidez-nous à le préserver en respectant le milieu naturel lors de votre venue sur le site. MERCI !

Pin It on Pinterest

Share This